gif  colère   44

 

Ça fait une semaine que je me retiens.  Mais là…

 

C’est à propos des pubs à la télé et à la radio où, depuis le 1er de ce mois des morts, on a commencé à nous rebattre les oreilles avec N! Même pas le coeur d’écrire le mot au complet  tellement il me rebute.

C’est peut-être parce que Novembre commence par la même lettre qu’on l’a préféré à décembre pour nous débiter les nouveautés de N dans les magasins aux pseudo-aubaines, les concerts de N garochez-vous aux billeteries ça part vite, les films de N au cinéma le plus près de chez vous,  la parade de N sur le macadam préhiver, et tout le bataclan. Et comme suite logique à ce ridicule traditionnel, on vinaigre le délire  hors-saison  d’une musique de N dont la moindre note me fait l’effet d’une dégelée de cafard, de rage et d’écoeurement mortels. On pourrait peut-être laisser le temps aux enfants de digérer leurs bonbons d’Halloween avant de les gaver de N, non?  Et la voisine d’en face, qu’est-ce que je lui ai fait pour qu’elle me nargue avec sa maudite couronne de N accrochée à sa porte, hein?

C’est bien beau de ne pas anticiper ce N que j’abhorre. Encore faudrait-il qu’on cesse de me le faire avaler de force pendant deux long mois.

Ça y est,  je me suis défoulée! Une chance que vous êtes là, c’est rendu que les murs se bouchent les fissures tellement ils sont tannés de m’entendre! Que ce billet ne soit surtout pas perçu comme une invitation à discourir sur N.  Et si commentaires il y a, de grâce, tâchez d’épargner à ma vue le mot dont il est question ici et que vous avez tous deviné ;o)

Juste pour nous changer les idées: saviez-vous d’où vient le mot macadam? De son inventeur,  l’Écossais John MacAdam (1815).

 

GIFS BONNE SEMAINE, BELLE SEMAINE