Yvette Dugal estime qu'il est important que les personnes âgées qui habitent en résidence privée pour aînés soient alertes.

(Photo François Roy – La Presse)

 

L’homme âgé de 83 ans, en thérapie sexuelle pour avoir agressé trois femmes à la résidence pour personnes âgées  qu’il habitait (tout près de chez moi), subira son procès en mars.

 

Peut-être qu’il exagérait sur le Viagra, le p’tit vieux?! Une des victimes (84 ans) qui se déplace à l’aide d’une marchette avait porté plainte au directeur de la Villa mais ce dernier s’était contenté de demander au galant monsieur de se tenir loin de la dame. Et à la dame, il avait dit d’arrêter de parler de ça aux autres. Chut! C’est un acte criminel mais gardons ça secret! Alors elle s’était confiée à son fils qui lui avait conseillé d’appeler la police.

 

Avis aux vieilles madames toutes ratatinées: n’invitez jamais un p’tit vieux à votre appartement pour lui montrer la magnifique vue que vous avez sur les Laurentides. Car il y a danger qu’il vous arrive la même chose que lorsque vous aviez 20 ans! Non mais, ça s’peut-tu?

 

En tout cas, si jamais un jour j’atterris dans un mouroir, je collerai un canif à ma petite culotte. Juste au cas.

 

Le monde est fou!