Essai d’une voiture volante

 

 

On parle depuis longtemps d’une voiture volante afin d’éviter les embouteillages. Même si celle-ci peut être conduite en ville, ça ne sera pas pour bientôt, vu l’espace de décollage et d’atterrissage que ça nécessite (762 mètres).

 

Le seul avantage que j’y trouve, c’est la possibilité de garer son avion privé à quatre roues dans son garage personnel et de se rendre à une piste de décollage à partir de chez soi.

 

Disponible bientôt, dit-on, au prix de $279,00!

 

Sourire